• Recherche scientifique


    j'ai eu une grande conversation avec mon chef ce soir à propos de la recherche. on restait un peu frustré tous les deux de ne pas avoir assez de temps et de moyens pour étudier ce qu'on aimerait et qui serait encore plus intéressant scientifiquement parlant que notre étude actuelle. l'étude actuelle est intéressante, pas de malentendu.




    je lui ai donc expliqué le manque de moyens en France et le système de la recherche publique... il m'a parlé du système russe et du niveau quasi nul de recherche publique américaine et ce soir en rentrant je lis l'article suivant dans lequel beaucoup de thésards et autres chercheurs se reconnaîtront.


    Le prix de la recherche
    LE MONDE | 22.01.07

    © Le Monde.fr


    notre conclusion fût quelque chose d'équivalent à : quelque soit la situation, difficile de concilier ce que l'on souhaite (apaiser notre curiosité scientifique) et ce dont on a besoin (l'argent)... ça reste terre à terre comme réflexion, désolée.




  • Commentaires

    1
    Leo
    Mardi 23 Janvier 2007 à 08:27
    Yes
    Voici un blog qui me plaît et que je vais immédiatement mettre en lien :)
    2
    Mardi 23 Janvier 2007 à 10:01
    C'est un beau sujet
    Cela dit, à propos de l'article du Monde, beaucoup de chercheurs disent que le problème n'est pas dans l'opposition entre recherche fondamentale et recherche appliquée et que la solution est plutôt dans la création d'environnements porteurs. Notamment par la création des pôles de technologies. Mais tous ces trucs vont mettre des années à murir et je songe aux jeunes chercheurs qui deviendront vieux et qui se disent qu'ils ne peuvent pas attendre que l'argent finisse par arriver, et qui vont donc le chercher là où il est: aux Etats Unis, dans le secteur industriel. Bizarrement c'est pas un problème d'argent, mais de temps: l'argent arrivera, mais trop tard pour beaucoup de chercheurs de la génération actuelle des jeunes chercheurs. Avoir le choix entre l'exode ou l'hibernation... gasp.
    3
    Sari
    Mardi 23 Janvier 2007 à 14:22
    Tschok
    Avoir le choix entre l'exode ou l'hibernation dis tu? il existe peut-être une troisième voie : partir à l'étranger, mettre des sous de côté dans ces pays là pendant quelques années et revenir INVESTIR moins frileusement que nos compatriotes dans notre belle recherche... ça marchera sûrement pas à tous les coups, mais hors de question de laisser ma matière grise et mes euros aux Etats Unis à vie!
    4
    Mercredi 24 Janvier 2007 à 12:10
    Donc
    tu as bien choisi l'exode (et je pense que c'est un bon choix, comme celui de revenir en Europe, un jour).
    5
    Jeudi 25 Janvier 2007 à 01:11
    Exode?
    je suis en VIE pour 1an et demi aux USA. plutôt qu'un exode, je vois ça comme une formation. je prends ce qu'il y a de bon à prendre aux Etats Unis!
    6
    Jeudi 25 Janvier 2007 à 12:49
    J'espère!
    Exode, c'était pour ne pas dire exil.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :